Art-Up XIX: Then & Now – Amina Jalabi

Exposition au Théâtre Sainte-Catherine du 6 novembre 2018 au 5 janvier 2019

Neighborhoods are like people. They change, evolve, age and even reincarnate. My photography project “Then and Now” is about the change of the Pointe St-Charles neighborhood through its residents. I interviewed 3 senior residents. we talked about their memories of the Pointe. I took pictures of them and then photoshopped their photos when they were children in the same photo I took of them. My first interviewee is Mr. Jean Guy Dutil, a member of the group that founded the senior building in which he lives “ la Cité des Bâtisseurs”. It is a social building for seniors with affordable rents. Mr. Dutil has a unique perspective about the gentrification in the Pointe. He seems not to mind the new condominium projects. However, he stresses on the point of mixing social units within the renovated spaces. He says: we can’t stop renovations but we have the power to come together and make sure that residents of lower incomes don’t feel segregated and are an integral part of the Pointe. My second and third interviewees were Mme. Lucie Lalande and Mme Micheline Galarneau. We talked about their memories of the Pointe. They both showed me a lot of pictures of their families and I had the honor to feel like i visited the Pointe in the past through these pictures. The final results of their actual photos photoshopped with their photos as children turned out to be really reflective and evocative of historical emotions without practicing “ruin porn” as discussed in High’s essay “ Beyond Aesthetics”.This project was inspired by two photographer who did projects on the meaning of now and then: Flora Borsi who did a project on the city of Detroit and Tom Hussey who is an award winning photographer who did a photo series of elderly people looking pensively at their reflections in the mirror.
-Amina Jalabi

❤️

Les quartiers sont comme les gens. Ils changent, évoluent, vieillissent et même se réincarnent. Mon projet de photographie Then and Now concerne la transformation du quartier de Pointe St-Charles par l’intermédiaire de ses résidents. J’ai interviewé trois résidents aînés et nous avons parlé de leurs souvenirs de la Pointe. J’ai pris des photos d’eux et j’ai ensuite photoshoppé des photos de leur enfance à la même photo que j’ai prise d’eux au présent. La première personne que j’ai interrogé est M. Jean Guy Dutil, membre du groupe qui a fondé l’immeuble principal dans lequel il habite, «la Cité des Bâtisseurs». C’est un bâtiment social avec des loyers abordables pour personnes âgées . M. Dutil a une perspective unique sur la gentrification de la Pointe. Il semble ne pas s’inquiéter des nouveaux projets de condominiums. Cependant, il insiste sur la nécessité de mélanger des unités sociales au sein des espaces rénovés. Il souligne: nous ne pouvons pas arrêter les rénovations, mais nous avons le pouvoir de nous réunir et de veiller à ce que les résidents à faible revenu ne se sentent pas rejetés et fassent partie intégrante de la Pointe. Mes deuxième et troisième interviewées étaient Mme. Lucie Lalande et Mme Micheline Galarneau. Nous avons parlé de leurs souvenirs de la Pointe. Elles m’ont toutes deux montré plusieurs photos de leur famille et j’ai eu l’honneur de me sentir comme si j’avais déjà réellement visité la Pointe du passé. Les résultats des photos prises, mêlées à leurs photos d’enfance, évoquent de fortes émotions et reflètent l’histoire sans jamais pratiquer la «porno-ruine», comme le décrit l’essai de High, Au-delà de l’esthétique. Ce projet a été inspiré par deux photographes ayant réalisé des projets centrés autour des notions du passé et du présent – Flora Borsi, qui a réalisé un projet sur la ville de Détroit, et Tom Hussey, photographe primé, qui a réalisé une série de photos de personnes âgées observant pensivement leurs reflets dans le miroir.
-Amina Jalabi